Rebondir !

Les voeux de Mirobolus

Chaque année, Mirobolus se penche sur le difficile exercice de l’échange des vœux.
Un rituel qui s’étend de la sphère familiale au monde de l’entreprise.


Une pratique incontournable donc, et qui n’est pas dénuée d’intérêt me semble-t-il. En effet, c’est un moment où je recense mes clients les plus fidèles, les personnes que j’ai pu rencontrer dans l’année, les perdus-de-vue aussi. Petit retour en arrière précieux pour apprécier la croissance de ma petite entreprise et l’attachement que me portent mes clients.
C’est aussi, et là on est au cœur du problème, un moment où l’on se doit d’être original, histoire que nos belles attentions retiennent celle de notre destinataire.

En 2012, j’avais fait fort : fabrication de sucettes en chocolat à l’effigie de Mirobolus. Les clients ont beaucoup aimé, les gourmands les ont dégustés avec empressement, d’autres les ont encore.

En 2013, catastrophe : l’idée était belle pourtant, celle de stylos ornés de couleurs mirobolantes… mais le prestataire n’a pas été à la hauteur. Résultat des courses : des stylos qui s’écaillaient déjà dans le colis, impossible d’offrir une telle cochonnerie.

On verra pour 2014. N’aimant pas me cogner contre un mur, je retenterai peut-être l’idée du stylo Mirobolus.

Le prestataire des vœux 2012, chaudement recommandé pour la qualité du service et la disponibilité : www.chocolatprint.com


Article mis à jour le mercredi 15 mai 2013

  • Voeux 2012
  • Voeux 2013 : l'idée était belle
  • Voeux 2012 : sous le signe de la gourmandise
  • Voeux 2013
  • Voeux en 2011

Où suis-je ?

Perdu/e ?